4 bonnes raisons selon moi de voyager seul

Je sais, ce terme de « voyager seul », fait peur à de nombreuses personnes. Et pourtant…

Tout a commencé pour moi l’année dernière; en effet en septembre 2018 je suis entrée en deuxième année d’école de commerce et c’est la fameuse année du stage à l’étranger.
J’étais à la fois très contente parce que j’allais quitter la France pour quelques mois, puis aussi très stressée à l’idée de partir seule à l’étranger, à 19 ans, presque 20, pour la première fois dans un pays, dans lequel je ne connais personne.
Le mélange d’émotions était bien présent !


Donc l’entrée en deuxième année faite, me voilà déjà dans la recherche de stage.
Je cherchais dans le domaine de l’hôtellerie parce que le tourisme / le voyage c’est un domaine que j’aime tout particulièrement.
Et donc suite à de nombreuses recherches, j’obtiens un entretien avec un hôtel 5 étoiles à Fuerteventura, l’une des sept iles des Canaries, en Espagne. Cet entretien fut très positif et me voilà avec un stage !

Parfait j’ai mon stage, je peux donc me concentrer sur mes études parce que malgré tout, j’avais des examens à passer avant de partir.

31 mars 2019, le grand départ

Prête pour l’embarquement

A ce moment là, j’étais contente mais stressée parce que je ne savais pas à quoi m’attendre. Une fois arrivée là-bas, c’était la peur de l’inconnu parce que oui, l’inconnu nous fait peur. Mais si j’ai bien appris quelque chose grâce à cette expérience, c’est que nous devons sortir de notre zone de confort pour vivre les plus belles choses.

Me voilà arrivée à Fuerteventura, pour vivre une aventure de 4 mois.

Vous allez me dire « mais alors pourquoi voyager seul ? »

1. D’abord, quand tu voyages seul, tu fais ce que tu veux et quand tu veux! Bon, soyons honnêtes, quand nous voyageons avec nos amis ou notre famille, nous sommes obligés de tous se mettre d’accord sur le planning de la journée et il y en a toujours quelques uns qui veulent faire autre chose, et au final nous passons plus de temps à négocier plutôt qu’à faire des visites ou des activités. Honnêtement, qui n’a jamais vécu ce genre de situation ? Donc effectivement, voici le premier point positif de voyager seul : TU FAIS CE QUE TU VEUX QUAND TU VEUX ! Oui, quand on voyage seul, on a pas besoin de demander l’avis à qui que ce soit, si tu veux faire telle activité, tu le fais et, personne ne va te contredire. Tu ne dois rien à personne, tu fais ta vie comme bon te semble.

2. Tu fais de belles rencontres. En effet, quand tu es seul, il faut un minimum être sociable, parce que être seul c’est bien, mais un peu de compagnie parfois ne fait pas de mal. Pour ma part, à Fuerteventura j’étais logée dans un appartement et j’étais donc en collocation avec deux autres filles. Ces deux filles étaient également en stage dans le même hôtel que moi, et en effet la collocation m’a aidée à faire des premières rencontres, puis j’ai rencontré mes collègues de l’hôtel et nous avons fini par former un petit groupe d’amis (principalement composé de colombiens), parce que oui il y a beaucoup de latinos sur l’île et nous avons partagé de nombreuses soirées ensemble. Finalement, je ne m’attendais pas du tout à faire d’aussi belles rencontres, et je me rends compte que si je n’étais pas sortie de ma zone de confort, sans cette expérience je n’aurais jamais pu rencontrer ces personnes et je n’aurais jamais pu vivre tout ce que j’ai vécu ici. Oui l’inconnu fait peur, mais lancez-vous, tout ce qu’il y a derrière est magnifique. Tu dois juste oser.

Mon anniversaire (20 ans)

3. Tu améliores ton niveau de langue ! Oui, quand tu es seul dans le pays, tu es obligé de pratiquer la langue du pays. Pour mon cas, c’était l’espagnol; j’avais déjà un très bon niveau, mais il n’était pas parfait. Mais le fait d’avoir été seule, je me suis trouvée dans l’obligation de pratiquer la langue avec les habitants, ce qui a très vite porté ses fruits. Il n’y a pas de secret, si on veut progresser en langue, on doit être en immersion, vivre dans un pays où la langue en question est parlée et on doit pratiquer au quotidien, il n’y a que comme ça qu’on peut vite progresser. Au bout d’un mois, je constatais déjà que j’étais beaucoup plus à l’aise dans l’expression et la compréhension. Puis, à la fin de mon stage, j’arrivais à tout comprendre et à m’exprimer sans difficulté et sans réfléchir à ce que je devais dire, les mots sortaient spontanément.

Día de Canarias

4. Voyager seul te permet de te trouver. Mais vous allez me dire « qu’est ce que tu veux dire? ». Quand tu es seul, loin de chez toi, loin de ta famille, de tes amis, de tes habitudes; tu peux faire le vide, penser à toi et à tes besoins, tu découvres de nouveaux paysages, tu respires un nouvel air, tu vois de nouvelles têtes et tu fais de nouvelles rencontres, tu parles une nouvelle langue, tu testes tes limites. En effet, quand je me suis retrouvée seule face à moi-même, je n’avais pas d’autre choix que de me débrouiller par moi-même, je devais parler aux gens dans une langue qui n’est pas la mienne, j’ai dû prendre le bus pour me rendre à la capitale pour faire des papiers, encore une fois seule et comme j’étais obligée, je l’ai fait. Je ne vous cache pas qu’au début j’étais pas très à l’aise, j’avais 19 ans et j’étais seule dans un pays étranger, sans mes proches, ça fait bizarre, mais on s’habitue très vite ! Je suis sortie de ma zone de confort et ça m’a responsabilisée, ça m’a fait grandir et ça m’a donné plus de confiance en moi.

Plage de Corralejo

Voilà, j’espère que je vous aie convaincus que voyager seul ne peut être que bénéfique pour vous même si à premier abord ça fait peur, je vous promets que vous n’allez pas le regretter et que vous allez vivre la meilleure expérience de votre vie !  😁

On se retrouve très vite pour de nouvelles aventures ✈️

Live, love & travel

juanaxana

Posts created 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut