Expatriée à Malte depuis quelques mois maintenant, j’ai décidé de vous écrire cet article sur les différences entre Malte et la France que j’ai remarquées. C’est toujours intéressant de voir une autre culture et de découvrir une nouvelle façon de vivre différente de la sienne. 

Les différences entre Malte et la France n°1 : La météo 

A Malte il y a 300 jours de soleil par an et des hivers doux mais humides, il y a peu de pluie.

Les différences entre Malte et la France n°2 : La mentalité

Pour la plupart, les maltais sont gentils et bienveillants. Il peut y avoir un peu de racisme envers les expatriés, on peut parfois entendre « go back to your country », qui signifie « retourne dans ton pays », mais en règle générale, ils sont tolérants et sympathiques. 

Les différences entre Malte et la France n°3 : Pas de campagne

Ici la campagne existe mais elle est très rare et il y en a de moins en moins. C’est une petite île qui ne cesse de construire de nouveaux bâtiments, donc forcément la campagne disparait.

Les différences entre Malte et la France n°4 : Les travaux 

Encore et toujours, de partout et tôt le matin. 

Effectivement, ici on n’est pas réveillé par le chant des oiseaux mais par les travaux qui débutent très tôt le matin. Vous ne savez pas à quel point j’ai eu envie de sortir et de les insulter de tous les noms ! Mais on finit par s’y habituer, de toute façon, on n’a pas le choix.

Différence n°5 : Le travail

Le temps de travail légal est de 40h par semaine ici et le SMIC est à environ 700€ par mois.

Les employeurs privilégient bien plus l’expérience et la motivation plutôt que les diplômes (en clair, un bac +5 à Malte n’est pas vraiment utile).

Les pauses déjeuner au travail ne durent que 30 minutes. Autant vous dire que lors de mon premier jour de stage, ça m’a fait bizarre ! Mais c’est une habitude à prendre. 

Différence n°6 : Le logement 

Les loyers sont élevés : cela est dû à une très forte demande. Mais il y a un avantage, la plupart des logements sont déjà meublés quand on les loue, donc ça nous évite d’acheter tous les meubles et accessoires nécessaires = grosse économie.

La qualité et le confort des appartements : il faut savoir que les volets n’existent pas donc il faut se préparer à se faire réveiller par le soleil le matin. Les radiateurs n’existent pas non plus, donc l’hiver il fait plus froid dedans que dehors. Et les logements sont mal insonorisés donc on entend tout ce qu’il se passe dehors comme si les fenêtres étaient ouvertes.

Pour la réservation du logement, il faut d’abord payer la caution pour pouvoir ensuite signer le contrat de location et donc le réserver.

Le ramassage des poubelles : il n’y a pas de grandes poubelles comme en France pour le ramassage, il faut mettre les sacs triés directement sur le trottoir et le verre dans un carton.

Il n’y a pas de taxe d’habitation ni d’assurance logement en tant que locataire.

Différence n°7 : La vie quotidienne  

Il y a 2 langues officielles : le maltais et l’anglais. Les locaux parlent maltais entre eux et anglais avec les expatriés et les touristes. Très peu parlent français. Toutes les publicités, les panneaux, les affiches, les indications, les livres, le courrier, les indications au supermarché etc, sont en anglais. 

Mais on entend plein de langues différentes au quotidien car il y a beaucoup d’expatriés / étudiants étrangers… On fait donc des rencontres du monde entier.

La manière de se dire bonjour : et non, à Malte ils ne se font pas de bise pour se dire bonjour. Au début, ça fait bizarre, parce que j’ai grandi en France et j’ai été habituée à faire la bise pour dire bonjour. Mais après on s’y fait. Ils se font juste un signe de la main ou se disent juste « bonjour ».

Métro, boulot, dodo ? Hein, c’est quoi ça ? Ici, ça n’existe pas ce rythme de vie. Il n’y a pas de pression, pas de stress à la française.  

Ils sont toujours en retard : les bus, les travaux, les démarches administratives et les maltais haha !

Les produits importés au supermarché sont bien plus chers qu’en France (quelques produits alimentaires et surtout les produits d’hygiène/de beauté.

Les bouteilles de gaz sont vendues par un camion qui passe et klaxonne dans la rue, il faut vite courir à la fenêtre pour lui faire signe que tu en veux une et tu descends la chercher.

Les feux d’artifice très très très TRES récurrents, surtout en été. Et autant la journée que la nuit (oui oui). Les maltais célèbrent absolument tout avec des feux d’artifice.

La vente de poisson dans la rue en criant « qui veut du bon poisson ? »

Je ne compte plus les fois où ce monsieur m’a servi de réveil le matin.

Différence n°8 : La conduite/ les transports 

La conduite est à gauche avec le volant à droite : quand on n’est pas habitué c’est assez perturbant, même en tant que passager. Puis la conduite en général des maltais : ils conduisent pour la plupart très vite et les stops sont en option : ils klaxonnent aux stops pour dire qu’ils sont là et pour ne pas s’arrêter.

Le train, le tram et le métro n’existent pas, ici on utilise beaucoup le bus, les VTC/taxis ou nos pieds quand on n’a pas de voiture.

Différence n°9 : Ecole / éducation

Il existe des écoles publiques et privées comme en France mais aussi des écoles catholiques. La cantine n’existe pas et les crèches sont gratuites jusqu’à 3 ans.

Différence n°10 : Les lois 

Ici, les lois ne sont pas aussi bien respectées qu’en France à cause du fait que ceux qui ne les respectent pas, ne sont pas autant punis qu’en France. Il y a notamment beaucoup de problèmes avec les propriétaires de logements qui ne rendent pas la caution à leurs locataires à la fin du contrat (surtout aux locataires expatriés bizarrement).

Conclusion

Voilà les 10 principales différences que j’ai pu remarquer après être arrivée pour la première fois sur cette île il y a un peu plus d’un an. Ce ne sont pas d’énormes différences culturelles, mais je trouvais ça quand même intéressant de vous les partager à travers cet article. 

Comme partout, il y a des avantages et des inconvénients à vivre à Malte, à nous de voir ce que l’on peut accepter ou non. 

J’espère que cet article vous a plus, n’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me dire ce que vous en pensez ! 

P.s : Si ça vous dit de venir visiter cette île, j’ai écrit un article sur les indispensables pour voyager (selon moi) et pour avoir plus d’informations sur Malte, allez voir ce site : VisitMalta, c’est une mine d’or !

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *